Burnout du Professionnel de Santé : dépister, prendre en charge et prévenir.

Burnout du Professionnel de Santé : dépister, prendre en charge et prévenir.

Dr LACHKAR Monique

Profession

Médecin

Spécialités

Médecin généraliste, psychiatre et médecine du travail

Financeur

Formation DPC organisée par l'ODPC VFL (n°5249)

Evaluations

Disponible

  • Début : 18/01/2020
  • Fin : 18/01/2020
  • Durée : Un jour
  • Ville : Nice

Burnout du Professionnel de Santé : dépister, prendre en charge et prévenir.

Le Gouvernement a présenté en décembre 2016 une stratégie nationale visant à faire de la qualité de vie au travail des professionnels de santé une priorité. Le syndrome d’épuisement professionnel, équivalent en français du terme anglais burnout, se traduit par un « épuisement physique, émotionnel et mental qui résulte d’un investissement prolongé dans des situations de travail exigeantes sur le plan émotionnel ». Ce syndrome peut se traduire par des manifestations plus ou moins importantes, d’installation progressive et souvent insidieuse, en rupture avec l’état antérieur. Il peut s’agir de perturbations émotionnelles (anxiété, tensions musculaires diffuses, tristesse de l’humeur ou manque d’entrain, irritabilité, hypersensibilité, absence d’émotion). Parfois des modifications cognitives se mettent en place (troubles de la mémoire, de l’attention, de la concentration, des fonctions exécutives). Les manifestations comportementales ou interpersonnelles sont fréquentes (repli sur soi, isolement social, comportement agressif, parfois violent, diminution de l’empathie, ressentiment et hostilité à l’égard des interlocuteurs). Certains comportements addictifs peuvent apparaitre. Enfin il existe souvent des changements d’attitude (désengagement progressif, baisse de motivation et du moral, effritement des valeurs associées au travail, doutes sur ses propres compétences). La personne souffrant de burn out ressent des manifestations ´physiques non spécifiques tels qu’une asthénie, des troubles du sommeil, des troubles musculo-squelettiques, des céphalées, des troubles gastro-intestinaux…. Les soignants nécessitent une prise en charge spécifique via un réseau de soin adapté. Au même titre que les autres groupes professionnels, celle-ci implique le respect de la confidentialité et une réactivité adaptée, d’autant que la demande d’aide peut être retardée. Un soutien psychologique ainsi parfois d’une aide social est indispensable. Les professionnels de santé devraient bénéficier d’un suivi médical au sein de leur service de santé au travail comme tout autre travailleur salarié pour prévenir les situation d’épuisement au travail, et les prendre en charge lors que le professionnel en a besoin. Ce programme de formation permettra aux participants d’améliorer leurs compétences sur le repérage et la prise en charge du syndrome d’épuisement professionnel chez les professionnels de santé.

Pour qui?

Médecin généraliste, psychiatre et médecine du travail
Novotel Nice Arenas, 455 PROMENADE DES ANGLAIS 06299 NICE CEDEX 03