FAF_Concevoir un projet EPP selon les méthodes HAS

FAF_Concevoir un projet EPP selon les méthodes HAS

Dr BOUCHARD Éric

Profession

Médecin

Spécialités

Médecins libéraux (toutes spécialités)

Financeur

Formation FAF organisée par l'AFML

Disponible

  • Début : 13/11/2019
  • Fin : 13/11/2019
  • Durée : Un jour
  • Ville : Malakoff

FAF_Concevoir un projet EPP selon les méthodes HAS

La formation médicale continue est une obligation déjà ancienne, toujours rappelée dans le code de déontologie médicale : « soins conformes aux données acquises de la science». Déjà en 1845, plus de six cents praticiens de toute la France se réunissaient à Paris, pour créer, l’Association Médicale de France chargée « …de la culture de la science, dans la confraternité». En 1990 : création de l’ANDEM (Agence Nationale pour le Développement de l’Evaluation Médicale) puis en 1996: création de l’ANAES (Agence Nationale d’Accréditation et d’Evaluation en Santé). Ordonnance n° 96-345 du 24 avril 1996 Obligation légale de la Formation Médicale Continue, FMC et la Loi du 13 août 2004 (Kouchner) de la réforme de l’assurance maladie. Elle soumet tous les médecins à une obligation d’EPP et charge la Haute Autorité de Santé, HAS, de participer à la mise en œuvre d’actions d’EPP. La nécessité de suivre une Formation Médicale Continue a été confortée par la loi HPST du 21 juillet 2009 suivie des décrets du 30 décembre 2011 qui ont organisé l'application de ce qui a été appelé le DPC qui lient l'obligation de formation médicale continue et l'évaluation individuelle des pratiques professionnelles (1) dans le cadre du parcours de DPC. Cette obligation va amener les médecins à être d'autant plus exigeants quant à la qualité des séminaires de formation qui leur seront proposés. Cette augmentation du nombre des médecins souhaitant bénéficier des formations interactives, ainsi que la nécessité de former des médecins habilités à l'évaluation en plus grand nombre, vont accroître le besoin en formateurs de qualité. Dans le même temps les orientations nationales du DPC (2) ne concernent pas tous les spécificités de la pratique médicale et il est nécessaires que les médecins puissent avoir la proposition de séminaires « plus traditionnels » ou basés sur de nouvelle forme d’enseignement de grande qualité. (3) Seule la qualité de la formation des formateurs pourra entretenir et développer cette «auto-formation », et la rendre crédible pour les médecins eux-mêmes, mais aussi pour les différents interlocuteurs de la profession, politiques et sociaux. (4) Ce séminaire s'adresse à des médecins, généralistes comme spécialistes, avec ou sans expérience de la Formation Médicale Continue mais fortement motivés par celle-ci : il est important que les différents médecins parlent le même langage et puissent utiliser tout l'éventail des méthodes et outils en constante évolution proposés par la pédagogie interactive par objectifs. (5) À l’issue de cette formation, les participants auront acquis les outils de base permettant la réalisation d’un séminaire et seront capables de : • Analyser les besoins de formation et formaliser un cahier des charges. • Concevoir un EPP, du choix des méthodes et outils pédagogiques à la réalisation des supports d’animation. • Évaluer les acquis des apprenants. • Proposer des pistes d’amélioration.

Pour qui?

Médecins libéraux (toutes spécialités)
Immeuble Point Sud - 2è étage, 40 rue Gabriel Crié 92240 MALAKOFF